Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français

Sciences humaines n°312

Catégorie(s)
Mots clé

Image manquanteQuelles que soient ses formes, l’éloquence est une arme puissante pour parvenir à ses fins, que ce soit pour obtenir un peu d’aide à la maison, pour persuader une bonne amie qu’elle doit venir voir ce film au cinéma avec nous ou, pour des enjeux plus essentiels, comme réussir l’oral d’un concours ou persuader son patron qu’on mérite absolument cette promotion. Ce ne sont pas les politiques qui diront le contraire, tant leurs discours ont valeur d’actions, pour peu qu’on les croie… Les travaux les plus récents des spécialistes, philosophes, psychologues, historiens, politistes, nous livrent une bonne nouvelle : même les plus timides et les moins aguerris peuvent progresser rapidement ! Car plus qu’un don, l’éloquence est un art, avec ses techniques et ses codes. La mise en place prochaine d’un grand oral lors des épreuves du baccalauréat atteste de la reconnaissance de cet art, dont la maîtrise s’avère cruciale dans notre société.

 

Au sommaire

Éditorial
Comment j'ai appris à parler en public

Dossier : L'art de parler

Parler en public (Cyril Delhay)

Entretien avec Barbara Cassin : Un discours peut transformer le monde

Les sept clés pour réussir un discours (Cyril Delhay)

Grandeur et décadence de l'éloquence politique (Nicolas Rousselier)

Les femmes, des orateurs comme les autres ? (Maud Navarre)

Enseigner l'oral, une faiblesse française (Judith Chétrit)

D'où vient la peur de parler en public ? (Marc Olano)

À l'école de la parole (Judith Chétrit)

  • Lecture
    684 fois
  • Créé le
    lundi 25 février 2019
  • Mis en ligne par
    Jean-Pierre Sautot
  • Dernière mise à jour
    lundi 25 février 2019