Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français

Le français, un atout pour les sciences ?

Catégorie(s)
Mots clé
Calendrier

Avril 2019 : Lancement de l’appel à contributions 20 mai 2019 : Date limite d’envoi de l’article complet 30 juin 2019 : Avis du comité 1er septembre : Date limite de réception des articles sélectionnés dans leur version définitive Novembre 2019 : Parution du premier numéro

Soumission
20 mai 2019
Organisateur
Revue Francophonie et innovation à l’université
Contact(s)
 | 
Auteur
Rédactrices en chef: Cristelle Cavalla, Agnès Tutin et Alice Burrows

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) et le Centre international d'études pédagogiques (CIEP) s’associent pour la création d’une nouvelle revue intitulée Francophonie et innovation à l’université. Coéditée par l’AUF et la DGLFLF, cette publication s’inscrit dans le prolongement du bulletin Le français à l’université, publié par l’AUF durant plus de 20 ans. Cette revue s’adresse à la communauté scientifique francophone (étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs…). Elle fera appel à des experts, enseignants et lecteurs sur une thématique donnée pour diffuser largement des recherches scientifiques en didactique des langues, sociolinguistique, linguistique… autour de la francophonie. Chaque numéro sera sous la responsabilité
d’une rédactrice ou d’un rédacteur en chef invité(e).


Argumentaire
Le français dans les sciences (registre scientifique et technique) est la thématique du premier numéro. Ses modalités de transmission et sa valorisation représentent des
enjeux pour la diffusion du français dans les sciences. Intitulé « Le français, un atout pour les sciences ? », ce numéro a pour objectif de présenter la diversité des pratiques du français scientifique, les questionnements au sein des universités en matière de valorisation et de diffusion, les actions qui contribuent au développement de la
culture scientifique en français, etc.
Un premier volet sera consacré à la description linguistique du français scientifique, essentielle pour mieux cerner les éléments à analyser dans ce genre académique, des aspects discursifs aux aspects sémantiques. Dans ce cadre, le lexique occupe une place importante, qu’il s’agisse du lexique transversal des sciences ou de sa phraséologie transdisciplinaire, essentiel pour maîtriser l’écriture scientifique, mais aussi la terminologie scientifique des domaines. Des analyses linguistiques adaptées, fondées sur des corpus numériques scientifiques authentiques, apparaissent indispensables pour les applications didactiques.
Un deuxième volet, tourné davantage vers les outils pourra accueillir des articles en linguistique outillée sur les corpus numériques ou des ressources lexicales ou terminologiques.  Les corpus numériques constituent des ressources essentielles pour la description linguistique et les outils d’enseignement/apprentissage en français de spécialité. Les séquences didactiques ou d’aide à l’écriture recourent de plus en plus à des outils en ligne, exploitant des extraits authentiques. Par ailleurs, l’élaboration de ressources lexicales et terminologiques adaptées à l’écrit académique apparaît essentielle.
Un troisième et dernier volet s’intéressera à l’exploitation des ressources linguistiques et didactiques auprès de la communauté francophone. L’intégration de ces dispositifs soulève des problèmes didactiques concrets dans les classes de langue, comme la différenciation pédagogique ou l’articulation entre enseignement en présentiel et à distance. On s’intéressera particulièrement aux démarches proposées dans le cadre du Français sur Objectifs Universitaires et à leur intégration dans des filières scientifiques. Les aspects institutionnels sur la place du français comme langue à l’université pourront aussi être abordés.
Rubriques
Les contributions sont attendues dans l’une ou l’autre de ces deux rubriques :
Regards d’experts : 8/10 articles de synthèse et d’analyse sur la thématique du numéro sont attendus, comportant des réflexions originales, les tendances actuelles dans les différentes aires géographiques confrontées à la problématique (taille des articles : environ 3000 mots, soit 18 000 signes espaces comprises).
Regards d’enseignants : 5/6 présentations de nouveaux outils ou ressources en ligne et libres d’accès et de leur impact pour les étudiantes, étudiants, chercheurs et chercheuses du monde universitaire francophone, ou description d’une innovation touchant un dispositif de formation, d’enseignement ou de recherche, une approche pédagogique/didactique de l’enseignement supérieur en rupture avec les pratiques habituelles dans le contexte (longueur des articles : environ 1500 mots, soit 9000 signes espaces comprises).

  • Lecture
    336 fois
  • Créé le
    jeudi 18 avril 2019
  • Mis en ligne par
    Jean-Pierre Sautot
  • Dernière mise à jour
    samedi 22 juin 2019