Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français

L'enseignement du français à l'heure du plurilinguisme

Lecture
51 fois
Catégorie(s)

RDF

L'enseignement du français à l'heure du plurilinguisme

La langue française s'enseigne dans des contextes sociaux, culturels, économiques, sociolinguistiques divers, notamment du point de vue des langues qui « cohabitent » avec elle dans l'environnement d'enseignement : langues vernaculaires (sous diverses appellations locales : dialectes, patois, langues régionales…), variétés du français en usage, langues « voisines » dans les régions frontières, langues liées à l'immigration et aux diasporas, langues de diffusion internationale… L'enseignement est-il pour autant influencé par ces différences contextuelles ? Et, si oui, en quoi est-il modifié, au niveau des contenus, des méthodes, de ses finalités mêmes ? Comment la formation est-elle repensée pour préparer les futurs enseignants ? Et comment les acteurs eux-mêmes —décideurs, enseignants, élèves… — le vivent-ils, le ressentent-ils ? Qu'en disent-ils ?

De la Nouvelle-Calédonie au Canada, de Bruxelles à Alger, de classes incluant des migrants à d'autres intégrant des enfants sourds, cet ouvrage tente de répondre à ces questions à travers plusieurs situations illustrant les liens, nombreux, entre les modalités d'enseignement / apprentissage du français et les contextes sociaux dans lesquels il s’inscrit. Il met en évidence diverses orientations, diverses manières de prendre (ou pas) en compte les éléments contextuels et, en particulier, la pluralité (socio)linguistique et culturelle qui caractérise la plupart d’entre eux.

de manuels et de grammaires inspirés par la linguistique et par l’analyse structurale. En Suisse romande, la parution en 1979 de l'ouvrage méthodologique Maitrise du français contribue à la diffusion d'une conception de l'enseignement du français en rupture avec l'enseignement « traditionnel ». Au Québec, à la même époque, les nouveaux programmes mettent de l’avant
des approches communicationnelles qui montrent une certaine ouverture à une nouvelle conception de l’enseignement du français. Le renouveau des outils pédagogique était marqué au coin d’un « applicationnisme » qui négligeait bien des paramètres de l’interaction enseigner-apprendre ; la conscience de la complexité de cette interaction a entrainé la délimitation d’un champ de recherche inédit, celui de la didactique du français. Deux évènements marquants, parmi de nombreux autres, peuvent être retenus. Le premier est la création en 1982 de la revue Enjeux, publiée par le Centre d'études et de documentation pour l'enseignement du français de Namur et première à mentionner dans son sous-titre « didactique du français ». Le second est la naissance officieuse, en 1983, de l’association internationale pour le développement de la recherche en didactique du français langue maternelle (DFLM), à l'occasion du colloque organisé à Sèvres par l'INRP et où sont réunis les membres fondateurs qui officialiseront cette création trois ans plus tard, en 1986.

[...]

Voir l'appel

Adhérents AIRDF

Accès à l'annuaire

Pour passer une annonce, rendez vous dans le menu "Annonces"ci-dessus.

Pour créer un compte "Clic" ci-dessous

Mentions

Propulsé par Joomla 3 Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License

Copyright AIRDF 2015Crédits PhotosMentions légales et contact | Cookies

Recherche