Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français

Les stratégies des lycéens face aux fiches de renseignements scolaires

Catégorie(s)
Mots clé
Titre
Mondes sociaux

Image manquanteEn France, à la rentrée scolaire, les enseignants demandent souvent à leurs élèves de compléter des fiches de renseignements. Comment les élèves vivent-ils ce moment bien particulier ? Ecrivent-ils, dans ces fiches, « toute la vérité, rien que la vérité » ?

 

En 1994, Pierre Merle publie une recherche sur les fiches de renseignements que les enseignants demandent parfois aux élèves de compléter en début d’année. L’auteur montre que les informations obtenues peuvent inciter les enseignants à se décharger de la responsabilité de la réussite de leurs élèves ; en effet, des caractéristiques des élèves telles un redoublement, la profession de leurs parents, le niveau que les élèves disent avoir dans la matière, peuvent être perçues comme des facteurs pesant largement sur leur réussite, quelles que soient les pratiques des enseignants. Or, Rosenthal et Jacobson (1968) montrent que le jugement précoce d’un enseignant sur un élève peut influencer sa réussite (c’est l’effet Pygmalion).

L’approche de Goffman (1973) nous conduit à considérer que les élèves, lorsqu’ils ont à se présenter via les fiches de renseignements, cherchent à faire « bonne figure », autrement dit à « préserver leur face », peut-être à donner une image d’eux-mêmes qui ne provoque pas de jugement négatif hâtif de la part de leurs enseignants… Dans quelle mesure les élèves mettent-ils en place des stratégies pour donner une certaine image d’eux à leurs enseignants ? Ces stratégies sont-elles socialement différenciées ?

  • Lecture
    151 fois
  • Créé le
    mardi 19 mars 2019
  • Mis en ligne par
    Jean-Pierre Sautot
  • Dernière mise à jour
    mardi 19 mars 2019