Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français

Colloque : La créativité dans le champ de l’enseignement et de la médiation : quels objets d’enseignement, quelles compétences, quels dispositifs ?

Catégorie(s)
Mots clé
Calendrier

Juillet 2020 : Diffusion de l’appel à communication

Septembre 2020 : 2e Diffusion de l’appel à communication 

15 octobre 2020 : réception des propositions de communication 

Début décembre : retour des expertises et retour aux auteurs

Début janvier : Remise des auteurs des propositions révisées

Fin janvier : notification des acceptations de communication et établissement d’un 

pré-programme. 

Fin janvier 2021 : Inscription au colloque

Soumission
13 septembre 2020
Organisateur
Laboratoire Innovation et numérique pour l'Education (LINE) Magali Brunel et Ana Dias-Chiaruttini
Lieu
INSPE - Nice
Site Liégeard
Contact(s)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le colloque vise à interroger la notion de créativité dans le champ de l’enseignement, de la formation et de la médiation.  En particulier, il se propose de cerner, sur le plan théorique et épistémologique, ce que la notion apporte au champ spécifique des sciences de l’éducation et de la formation et comment elle s’inscrit de manière empirique dans les contextes d'enseignements effectifs : la créativité constitue-t-elle un objet d’enseignement ? Quels sont les dispositifs qui permettent, dans les différents champs disciplinaires, de la développer ? 

Apparue récemment dans le champ des sciences de l’éducation et de la formation, la notion de créativité trouve, avec la définition des compétences du citoyen du XXIe siècle, une place affirmée qui interroge la communauté éducative. De plus, elle suscite une attention particulière pour qui est attentif aux pratiques constantes d’invention, de réinvention de mode de pensée et d’action de toute société humaine. La créativité est un terme à la mode dont de nombreux domaines se sont emparés. Une attention à son évolution philologique en souligne une certaine complexité. En effet, l’étymologie du terme provient du latin, « creo, creare », verbe qui, dans son emploi premier relevait du champ de l’agriculture « faire pousser, produire, faire naître », et dans la langue ecclésiastique désignait le fait de "faire naître du néant". Pourtant, le terme que nous employons usuellement est directement calqué d’un mot anglo-américain, creativity, employé dans le domaine de la formation professionnelle et du management des entreprises et développant des méthodes de résolution de problèmes dites créatives et le plus souvent collectives. La technique du brainstorming en est un exemple. 

 Sollicitée dans les études de psychologie depuis les années 50-60 (Guilford, Torrance), la créativité est considérée comme une capacité (Newton, 2012) ou une compétence individuelle et transversale (Pallascio, Daniel & Lafortune, 2004), ancrée dans la nature humaine, et que l’on peut développer et mesurer (Barbot, Besançon et Lubart, 2011 ; Lubart, Mouchiroud, Tordjman, & Zenasni, 2003). Psychologie de la créativité (2e édition augmentée).). Selon Brown (2010, p.14), “la première définition référencée de la créativité est celle de Guilford (1950), psychologue cognitiviste, qui la définit comme « la complexité et la capacité à générer des idées nouvelles ». Dans le champ de la psychologie, Lubart propose de concevoir la créativité comme « la capacité à réaliser une production qui soit à la fois nouvelle et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste » (Lubart, 2010, p. 10).

Cette vision de la créativité comme compétence qui peut évoluer et se construire progressivement vient s’opposer à une approche “historique” ou traditionnelle : la créativité n’est plus le monopole historique des génies, mais elle est accessible à tous. C’est encore cette approche qui est privilégiée, dans les années 90, et qui se traduit par la parution de revues scientifiques (Creativity Research Journal, International Journal of Design Creativity and Innovation), des conférences internationales (Conference on Design Creativity, Creativity and Creative Thinking Conference) ou encore la poursuite du développement de la science psychométrique (Barbot, Besançon & Lubart, 2011). C’est également cette approche qui préside à l’emploi du terme dans les théories de la création artistiques. 

Le champ de l’éducation, quant à lui, a longtemps ignoré la notion, pour des raisons à la fois philosophiques et culturelles. Capron Puozzo (2016) souligne en effet l’opposition des milieux scolaires aux tests psychométriques de créativité individuelle qui, en désignant comme créatif ou non tel ou tel individu, semblaient renforcer une forme de déterminisme ou de stigmatisation contraire aux valeurs mêmes de l'école. Elle rappelle surtout que le milieu scolaire véhicule une représentation de l’élève modèle traditionnellement respectueux des cadres imposés et valorisant peu des attitudes telles que la prise de risque ou la perturbation des normes. 

Ce n’est finalement que tout récemment que la notion est mobilisée en sciences de l’éducation et de la formation (Dirani, 2016). Elle l’est de manière disparate, dans des études essentiellement empiriques touchant des domaines très différents. Après un colloque consacré à l’articulation « Créativité et apprentissage : un tandem à ré-inventer ? » (Lausanne, 2014) et un colloque centrée sur « créer pour éduquer : la place de la transdisciplinarité » (Marseille, 2018), une récente revue de littérature sur les connaissances mobilisées dans des revues francophones en sciences de l’éducation au regard de la créativité (De Smet, Raileanu & Romero, sous presse) montre que ces recherches visent majoritairement à étudier à quelles conditions la créativité peut être favorisée et qu'elles sont principalement associées à l'expression artistique (Chaîné, 2012 ; De la Durantaye, 2012), à la littérature (Caron, 2018; Sérusclat-Natale & Adam-Maillet, 2018), ainsi qu’à la résolution de problèmes (Ouellet, 2012) et à la pensée informatique (Bélanger, Deblois & Freiman, 2014).  

Consultez le site pour les axes :  https://creativite2021.sciencesconf.org/

 

  • Lecture
    123 fois
  • Créé le
    dimanche 13 septembre 2020
  • Mis en ligne par
    Ana DIAS-CHIARUTTINI
  • Dernière mise à jour
    mercredi 4 novembre 2020

Mentions

Propulsé par Joomla 3 Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License

Copyright AIRDF 2015Crédits PhotosMentions légales et contact | Cookies

 

Lire les autres mentions

Creative commons

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Contact

Quelque chose à dire à propos du site ? C'est ici.

Rechercher sur le site

Adhérents AIRDF